• kraken-assurance.com

A travers l’Europe, la révolution du télétravail

Un article passionant sur le télétravail en Europe du Monde, et eb particulier l'experience d'Aviva assurances à Londres

Par Eric Albert, Cécile Boutelet, Isabelle Piquer, Béatrice Madeline, Anne-Françoise Hivert et Olivier BonnelPublié 25 aout 2020



Etude sur le télétravail en Europe

A la fin du confinement en Angleterre, Aviva a progressivement permis aux employés qui se plaignaient de travailler de chez eux de retourner au bureau. L’offre n’a visiblement guère attiré : mi-août, seuls 500 de ses 17 000 employés étaient de retour. La compagnie d’assurances se prépare désormais à accélérer la tendance et prévoit… 10 % de sa main-d’œuvre en présentiel le mois prochain. Ses bureaux vont encore résonner vide pendant longtemps.

« La pandémie a mis en place la plus grande expérience de télétravail jamais tentée, et les gens se sont rendu compte que ça marchait », estime Peter Cheese, directeur du Chartered Institute of Personnel and Development, l’organisme représentant les professions de ressources humaines au Royaume-Uni. Pour lui, c’est une évidence : « Nous sommes en train de vivre un changement de long terme. » Même une fois le Covid-19 sous contrôle, on ne reviendra pas au travail systématique au bureau.

Son organisme a mené un sondage auprès d’un millier d’entreprises britanniques : 37 % prévoient que leurs employés travaillent partiellement de chez eux après la crise, contre 18 % avant. Même constat en Allemagne : selon un sondage de l’Institut Fraunhofer pour l’économie du travail réalisé auprès de 500 sociétés, publié début juillet, 42 % de celles-ci ont décidé d’étendre les possibilités de télétravail à l’avenir. « La crise due au coronavirus pourrait signifier une poussée durable du travail à la maison », estime Oliver Falck, expert à l’institut économique Ifo. Les pays du sud de l’Europe se montrent cependant moins enthousiastes. Comme un symbole, la mairie de Milan vient de demander à la majorité de ses employés de retourner travailler dans ses locaux.

5 vues
il s'agit du logo de kraken-assurance